Élections Québec 2012 – Une course à deux…


Par Bernard Bujold (LeStudio1) –
Il est évident que la démission de Gabriel Nadeau-Dubois place la crise étudiante à l’arrière-scène de la campagne électorale québécoise tandis que le débat est maintenant sur l’intégrité. Selon certains chroniqueurs, dont Michel David (LE DEVOIR), Pauline Marois prend du retard dans la course et elle ne réussit pas à s’imposer devant  François Legault et Jean Charest. La seule option gagnante pour de Marois serait de s’identifier à la souveraineté et elle ne le fait pas, préférant parler d’intégrité, un sujet où elle sera incapable de dépasser Legault avec son candidat vedette Jacques Duchesneau. 
Par ailleurs, Pauline Marois fait la première page du magazine l’Actualité et on y apprend entre autres que Bernard Drainville a empêché la nomination de Gilles Duceppe comme chef du Parti québécois et que Pauline Marois fréquente plus de 30 coiffeurs à la grandeur du Québec! 
Il faudra voir la suite mais de plus en plus la lutte se dessine à deux, Charest contre Legault. Un beau combat à finir! Pour sa part Amir Khadir est loin derrière… 
Il reste 25 jours de campagne avant le vote du 4 septembre 2012 et les 4 débats officiels sont prévus du 19 au 22 août prochain. 
Photo 1: Jean Charest et François Legault ;
Photo 2:Gabriel Nadeau-Dubois ;
Photo 3: Pauline Marois ;
Voir Jean Charest et l’enquête policière ; 
Voir reportage démission Gabriel Nadeau Dubois ; 
Voir reportage Actualité – Pauline Marois ;

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :