La culture de l’Italie et la Commission Charbonneau…


par Bernard Bujold (LeStudio1.com) – 
S’il y a une constatation suite aux audiences de la Commission Charbonneau sur l’industrie de la construction au Québec, c’est le manque évident de connaissance de la culture italienne par les responsables de la Commission! Quiconque a connu des Italiens d’origine reconnaîtra dans le discours de Nicolo Miliotto la saveur et le caractère typique la vieille Italie. 
Pour un Italien, tous problèmes de la vie peuvent être réglés devant un café ou un repas et il ne faut jamais trop poser de questions car, pour un Italien d’origine, savoir être discret est une particularité qui vient avec la naissance. Certains appellent ce comportement l’Omerta… 
Est-ce que le témoin ment? Le vieux dicton italien répond bien à la question: « To live a little, you have to cheat a little… » 
La Commission a fait une erreur de stratégie en interrogeant le témoin en français plutôt qu’en Italien. Parce que le témoin ne s’exprime pas bien en français, on en perd toute la couleur et la vraie pensée. Mais c’est peut-être aussi le témoin qui a choisi cette langue pour justement pouvoir, tricher un peu…
« Per vivere un po, si deve imbrogliare un po. » 
« Buona giornata a tutti e viva l’Italia! 
Photo 1 et 2: Nicolo Milioto ;
Photo 3: Commissaires Commission Charbonneau ;
Voir site Commission Charbonneau ; 
Voir commentaire La Presse ;

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :