MAIRIE DE MONTRÉAL 2013 – LA COURSE FINALE


Par Bernard Bujold (LeStudio1.com) –
La candidate Mélanie Joly a le momentum et, en politique comme dans le sport, c’est l’élément essentiel et souvent incontournable! 
Selon le sondage de Radio-Canada réalisé entre le 11 et 15 octobre 2013, le classement des 4 candidats de tête est le suivant: 
Denis Coderre 41% 
Mélanie Joly 24% 
Richard Bergeron 21% 
Marcel Côté 11%.
Mélanie Joly ne semble pas vouloir faire les erreurs de ceux qui ont eu le momentum dans le passé comme un Mario Dumont qui serait devenu premier ministre en 2007 s’il n’avait pas envoyé promener son entourage en disant qu’il était le boss… 
Jacques Duchesneau avait fait à peu près la même chose dans sa campagne à la mairie en 1998. L’ouverture de Mélanie envers Marcel Côté fut intelligente même s’il l’a refusé car on peut prédire que Côté ne sera pas élu maire mais que la majorité de ses conseillers le seront. Ainsi en proposant d’accueillir Côté, Mélanie démontre qu’elle sera capable de travailler avec les autres qui ne sont pas de son parti. De plus, plusieurs candidats de Côté commenceraient à être déçus de leur chef mais ils ne peuvent pas quitter le bateau à quelques jours de l’élection… 
Concernant l’affaire Bibiane Bovet, Mélanie a rapidement réagi face à l’enquête de l’AMF en rejetant sa candidature et personne parmi les adversaires ne pourra utiliser l’angle d’ex-escorte qui est rapidement devenu anecdote. Dans tous les autres partis il y a plusieurs candidats hors-norme comme des gens en faillite, des gais, des comédiens, des vieux, des jeunes et même un candidat à la mairie (Michel Brûlé) qui a déjà déclaré sans détours avoir utilisé des escortes dans son passé. Par ailleurs, j’avais même reçu quelques messages me disant qu’un candidat (Bibiane Bovet) en faveur des prostituées était un vent de fraicheur et que cela serait bon pour la défense de leurs droits. Ainsi plutôt que de nuire à Mélanie Joly, la présence de cette candidate lui apportait de nouveaux appuis mais l’enquête de l’AMF était autre chose. 
Le débat de Tout le monde en parle n’a pas connu de gagnant sinon confirmer chacun des candidats dans leurs idées mais le format de pré-enregistrement ne connecte pas avec l’actualité. Le débat devant la Chambre de commerce et diffusé en direct sur RDI (17:30 heures lundi 21 octobre ) pourrait mieux définir la course finale. 
La course à la mairie est comme une course de chevaux qui sont dans le dernier droit avant la ligne d’arrivée… 
À suivre!
Photo 1: Mélanie Joly, Denis Coderre,Richard Bergeron et Marcel Côté (photo La Presse) ;
Photo 2 et 3: Mélanie Joly ;
Photo 4: Ville de Montréal ;
Voir reportage sondage Radio-Canada ; 
Voir reportage La Presse analyse du sondage ; 
Voir site Tout le monde en parle Radio-Canada ;
Voir reportage Bibiane Bovet ;

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :