THOMAS MULCAIR – REJET DE LA CANDIDATURE

11 avril, 2016


Par Bernard Bujold – 
Thomas Mulcair voulait profondément obtenir le poste et il a tout fait pour gagner l’entrevue d’embauche comme chef du NPD. 
Malheureusement pour Thomas, l’employeur a refusé son offre et ce dans une proportion de 52% des délégués présents au congrès du parti, tenu du 8 au 10 avril 2016 à Edmonton, qui ont voté pour la tenue d’un congrès au leadership. On veut un nouveau chef! 
Mulcair était tellement déçu du rejet de sa candidature qu’il a proposé de faire le travail jusqu’au moment de l’embauche d’un nouveau chef. Est-ce que sa proposition tiendra la route? À suivre… 
Photos 1,2 et 3: Thomas Mulcair;
VOIR REPORTAGE LA PRESSE ;


LE PROCHAIN PREMIER MINISTRE DU CANADA EN 2015

25 septembre, 2015


Par Bernard Bujold (LeStudio1)- 
S’il y a un gagnant dans le débat des chefs (Radio-Canada La Presse / Jeudi 25 septembre 2015) et dont les réponses étaient les plus sérieuses et les plus réalisables, c’est Gilles Duceppe! Malheureusement le problème est qu’il ne peut pas, mathématiquement, être élu Premier Ministre… 
La deuxième meilleure performance a été celle de Stephen Harper qui a répondu aux questions en donnant des réponses précises sans dévier de son programme de campagne et, s’il n’a pas innover dans ses réponses, en jouant défensif, il n’a pas pas fait d’erreurs qui auraient permis à ses adversaires d’en profiter. 
Les deux perdants auront donc été Thomas Mulcair et Justin Trudeau qui n’ont pas vraiment répondu aux questions de façon nouvelle ou marquante autrement que par leurs lignes de discours préparées à l’avance mais qui ont plutôt simplement profité du débat pour supplier, et à répétition tout au long du débat, les électeurs à voter pour leur parti respectif sans autre raison que celle de simplement remplacer l’actuel Premier ministre… 
Il faudra voir les prochains sondages officiels mais parce qu’il ne reste à peine que trois semaines de campagne avant le 19 octobre, il y a tout lieu de croire qu’aucun des aspirants ne réussira à s’imposer devant ses adversaires et que, par défaut, Stephen Harper maintiendra son léger momentum pour être à nouveau réélu Premier ministre du Canada. 
À suivre…
Photo 1 et 6: Le débat des chefs;
Photo 2: Gilles Duceppe;
Photo 3: Stephen Harper;
Photo 4: Thomas Mulcair;
Photo 5: Justin Trudeau;


THOMAS MULCAIR ET L’ART ORATOIRE

10 septembre, 2015


Par Bernard Bujold (LeStudio1) – 
La campagne Election Canada 2015 se poursuit de plus belle et Thomas Mulcair n’hésite pas à mettre en valeur ses qualités de tribun (orateur populaire) pour convaincre les électeurs. Quelques milliers de partisans se sont rendus assister au ralliement organisé au centre-ville de Montréal mardi le 8 septembre 2015 pour rencontrer le chef du NPD ainsi que plusieurs des candidats de son parti qui étaient également sur place. C’était le cas notamment de Ruth Ellen Brosseau que l’on pouvait apercevoir et qui affichait un magnifique sourire d’appui envers son leader. 
La question qui se pose est évidemment: Est-ce que Tom remportera le vote du 19 octobre. 
Une chose est certaine, ses militants sont confiants… 
À suivre! 
Photos 1 à 4 : Thomas Mulcair à Montréal;
Photo 5: Ruth Ellen Brosseau;
VOIR ALBUM PHOTOS


ÉLECTIONS CANADA 2015 – LE PROCHAIN PREMIER MINISTRE DU CANADA ?

7 août, 2015


Par Bernard Bujold (LeStudio1) – 
Le premier débat des chefs organisé par Maclean’s n’aura pas envoyé personne au tapis pour le compte. 
Stephen Harper avait des réponses précises et sérieuses; Thomas Mulcair s’est bien comporté mais sans réussir à vraiment compter des points; et Justin Trudeau avait l’allure d’une jeune star, élégant et énergique, mais il n’avait pas le sérieux des vétérans Mulcair et Harper. Quant à l’autre leader, elle ne faisait pas le poids face aux trois autres… 
La question qui demeure encore sans réponse, pour le moment pour moi: 
 » Je vote pour qui le 19 octobre prochain?  » 
Photo 1: Stephen Harper;
Photo 2: Thomas Mulcair;
Photo 3: Justin Trudeau;
Photo 4: Les quatre leaders durant le débat Maclean’s;
VOIR SITE MACLEAN’S ;


ÉLECTIONS QUÉBEC 2014 – Lundi 7 avril

5 mars, 2014


Par Bernard Bujold (LeStudio1.com) – 
Le chiffre cible et magique de l’actuelle campagne électorale au Québec est de 63 députés sur 125 sièges pour obtenir la majorité. Actuellement, avec 54 députés sortants, le Parti québécois part favori mais le Parti libéral avec 49 députés peut lui aussi espérer une majorité. 
La campagne sera définitivement référendaire car le Parti québécois ne cache aucunement ses aspirations à réaliser la séparation de Québec du reste du Canada s’il devient majoritaire. Pour cette raison, ce sera plus une lutte entre les candidats de Pauline Marois contre les leaders politiques d’Ottawa plutôt qu’une seule lutte contre l’aspirant provincial libéral Philippe Couillard. 
Selon-moi, nous assisterons à l’élection d’un autre Gouvernement minoritaire. Les chiffres sont trop serrés et il n’y a pas de vague populaire en faveur d’un parti ou d’un leader. 
Mais le Parti libéral pourrait cependant surprendre car les électeurs ne votent jamais pour un leader, mais contre un. Les gens ne seront donc pas motivés à voter contre Couillard parce qu’il n’était pas là, mais ils pourraient décider de voter contre Marois et choisir une autre option… 
Par ailleurs, le Philippe Couillard dévoilé lors du lancement de la campagne semble être un personnage beaucoup plus agressif et gagnant (winner) que celui qu’il a personnifié durant les dernier mois depuis son élection comme chef. 
Cette campagne pourrait être une course intéressante et surprenante! 
Et en ce qui me concerne, je vous l’annonce officiellement: 
« Je ne serai pas candidat… ». 
À suivre jusqu’au 7 avril prochain…
Photo 1 et 3: Assemblée nationale du Québec ;
Photo 2: Pauline Marois, Philippe Couillard, Stephen Harper, JustinTrudeau et Thomas Mulcair ; ; Photo 4: Bernard Bujold LeStudio1.com ;
Voir site officiel de l’Assemblée nationale du Québec ;