Les talents de l’ex-maire de Montréal Gérald Tremblay…

30 avril, 2013


par Bernard Bujold (LeStudio1.com) – 
L’ex-maire de Montréal, Gérald Tremblay, est un homme d’une intelligence supérieure et d’une grande bonté. Ce qu’il n’est cependant pas c’est un gestionnaire dur à cuire… 
Gérald Tremblay est né le 20 septembre 1942 à Ottawa. Il est donc âgé de 70 ans. Tremblay est diplômé en droit de l’Université d’Ottawa en 1969 et il est titulaire d’une maîtrise en administration des affaires (MBA) de la Harvard Business School de Boston obtenue en 1972. Il fut professeur et chargé de cours à l’École des hautes études commerciales (HEC) de 1974 à 1977, dirigea une firme de conseil ainsi que la fameuse Fédération des caisses d’entraide économique du Québec en 1981 et 1982. Il fut ensuite actionnaires de diverses entreprises dans les secteurs de l’hôtellerie et de la vente au détail de 1982 à 1986 dont « Dans un Jardin », une entreprise qui l’aurait, dit-on, mis à l’aise financièrement. 
En 1989, il décida de faire de la politique et fut élu député libéral d’Outremont et nommé ministre de l’Industrie, du Commerce et de la Technologie dans le cabinet Bourassa où il inventa les fameuses grappes industrielles québécoises. 
Profitant de la baisse de popularité de Pierre Bourque, responsable du projet de « méga-fusion » des 29 municipalités de l’île de Montréal en une seule entité, il est élu pour la première fois maire de Montréal aux élections municipales du 4 novembre 2001. Il sera maire jusqu’à sa démission le 5 novembre 2012. Avec le recul, on peut dire que sa décision de devenir maire fut la plus mauvaise de sa carrière, sinon dans les accomplissements, certainement sur le plan de son histoire personnelle. 
Diriger une ville n’est pas une tâche d’intellectuel, ce qu’est fondamentalement Gérald Tremblay. Ce dernier aurait fait un excellent ambassadeur ou recteur d’une grande université comme fin de carrière mais pas le maire d’une ville. 
Le cheminement du maire de Québec, Régis Labeaume, lui aussi un entrepreneur qui a réussi, est comparable à celui de l’ex-maire de Montréal sauf que Labeaume n’est pas un intellectuel. Il est un dur à cuire! 
Labeaume n’aurait pas plié l’échine devant une Première Ministre non chaleureuse à son égard… 
Un autre maire dur à cuire était Jean Drapeau de qui, malgré ses échecs financiers tant sur le plan personnel que des Jeux Olympiques, on peut dire qu’il avait su donner un élan international à sa ville et qu’il est passé à l’histoire en ce sens. 
Il est très triste de voir la carrière de Gérald Tremblay se terminer ainsi et son erreur aura été de prendre un risque de trop, en dehors de ses talents, pensant qu’il pouvait le gagner parce qu’il avait beaucoup gagné dans le passé. 
La clé du succès dans la vie dépend de deux éléments bien précis: 
1. Découvrir et exploiter ses talents personnels; 
2. Savoir s’arrêter de jouer une fois gagnant et surtout ne pas risquer tous ses gains dans un nouveau jeu au casino de la vie! 
En conclusion, souhaitons que le prochain maire de Montréal soit un dur à cuire, honnête et homme ou femme de vision. À suivre… 
Photo 1: Gérald Tremblay ;
Photo 2: Pierre Bourque ; Photo 3: Régis Labeaume ;
Photo 4: Jean Drapeau ;
Voir site internet Ville de Montréal 
Voir site Internet Ville de Québec ;


Le photographe québécois André Boucher expose ses oeuvres…

29 avril, 2013


par Bernard Bujold (LeStudio1.com) – 
Le photographe québécois André Boucher expose ses oeuvres du 1er au 26 mai 2013, des photographies numériques contemporaines très colorées, à l’Espace du Parc La Fontaine dans le cadre de l’exposition CONNEXIONS INTIMES. 
André Boucher est un ex-photographe de presse que j’avais croisé à quelques reprises lors de mon époque de jeune journaliste à l’Assemblée nationale du Québec en 1976 alors que lui était avec LE SOLEIL. Boucher est devenu depuis photographe artistique. C’est France Théberge, la fille du grand peintre québécois et canadien Claude Théberge (1934-2008) connu principalement pour sa peinture, ses murales, ses vitraux et des sculptures mais surtout pour ses « parapluies », qui m’a récemment contacté pour me faire part de l’exposition du photographe Boucher. J’étais un ami du peintre et de sa fille à une époque où je fréquentais beaucoup le milieu des arts mais c’était dans une autre vie… 
Néanmoins, après avoir visionné quelques photos qui seront en montre lors de l’exposition, force est d’admettre que l’artiste photographe André Boucher a beaucoup de talent. 
 L’Espace Lafontaine est situé au 3933, avenue du Parc-La Fontaine et le vernissage a lieu le mercredi 1er mai de 17h à 21h. Par la suite, ce sera entrée libre du mercredi au dimanche, de 11h à 16h.
Photo 1: André Boucher (photo Jacques Nadeau);
Photo 2: Photo de deux oeuvres de l’exposition ;
Photo 3: René Lévesque (photo André Boucher);
Photo 4: Oeuvre du peintre Claude Théberge;
Voir site facebook André Boucher ;


The Good Wife a choisi…

29 avril, 2013


The Good Wife a choisi et son choix était totalement imprévisible… 
C’est le jeune avocat rockie qui semble avoir gagné la mise face à deux adversaires beaucoup plus expérimentés et coriaces… 
Cette série de télévision produite par CBS est l’une des meilleures actuellement parmi toutes celles diffusées sur les grands réseaux télé et en particulier au niveau du climat et de la dynamique qui règnent dans le monde juridique et dans les cabinet d’avocats. Une véritable inspiration pour tous les avocats… 
La saison télé de CBS s’achève et l’épisode du dimanche 28 avril était le dernier avant la rentrée de septembre prochain. On pourra revoir l’émission sur le réseau Global (Canada). 
À suivre en septembre prochain… 
Photo 1 à 4; The Good Wife ;
Voir site Facebook The Good Wife
Voir site Global ;


Nicolas Sarkozy en visite à Montréal…

25 avril, 2013



Nicolas Sarkozy était conférencier à Montréal jeudi 25 avril devant la Chambre de commerce du Montréal métropolitain. Un discours à saveur économique et philosophique devant environ 700 personnes. Nicolas Sarkozy n’a rien perdu de son style et de son humour. 
Selon-lui, la continuité de l’Euro est essentielle à la survie de l’Europe. Si l’Euro implose, l’Union explosera et ce sera sa fin. Évidemment il s’agit de sa conviction et il avoue qu’il faudra voir si les faits lui donnent raison. 
Selon l’ancien Président français, les pays européens doivent changer de mode de gouvernance et trouver des façons de relancer la production économique. La lutte des prix et la priorité vers le consommateur doivent être modifiées pour favoriser plutôt la production dans les usines. Le défi est gigantesque car les problèmes sont plus grands qu’avant; les gens sont plus exigeants que jamais; et les médias plus nombreux depuis l’Internet cherchent continuellement l’erreur. 
Selon Sarkozy, le leadership est l’action de penser avant les autres et d’imposer ses idées avant les autres. Le leader politique doit se battre contre tous les autres politiciens et surtout gagner des elections. Selon Nicolas Sarkozy il faut chercher un nouveau modèle démocratique. Il considère aussi qu’en période de crise, le référendum est le plus dangeureux des instruments politiques car 9 fois sur 10, un référendum se termine mal. Sarkozy considère évidemment qu’il faut une réduction des dépenses publiques et diminuer les charges de l’Etat. 
Concernant le terrorisme, il croit qu’aucun pays n’est à l’abris et que la seule option pour les gouvernements est la fermeté envers les responsables. 
Interrogé au sujet de sa nouvelle vie après la politique, il répond qu’il savait avant de devenir Président que cette tâche était temporaire. Il dit qu’il n’aime pas la politique pour le prestige mais pour l’action et l’acte de décider. Il dit vouloir vivre avec passion et il mord dans sa nouvelle vie. Il constate aussi la fragilité de la vie et il veut vivre en conséquence. Personne ne lui a demandé de parler de ses amours avec Carla mais on ne peut s’empêcher de regarder Nicolas Sarkozy et se dire qu’il est celui qui a séduit la belle italienne. 
Plusieurs des participants qui assistaient au déjeuner se disaient d’ailleurs déçus que celle-ci n’ait pas accompagné son mari à Montréal… 
Photo 1 et 3: Nicolas Sarkozy ;
Photo 2:Palais des congrès de Montréal ;
Photo 4: Nicolas Sarkozy et Carla Bruni ;
Voir autre reportage LeStudio1.com ;


NCIS – CBS domine la télévision américaine…

24 avril, 2013


La série américaine NCIS produite par CBS continue de dominer largement les cotes d’écoute de tous les diffuseurs américains. Alors que la saison tire à sa fin, les scénarios sont des plus dynamiques afin de susciter de l’attention pour la rentrée en septembre. Dans le cas de NCIS, l’épisode du 23 avril était pour le moins dramatique et l’on peut prévoir que les deux derniers épisodes soient à la hauteur du suspens suscité tout au long de la saison qui se termine. 
À suivre… 
Photo 1: NCIS-CBS – Ziva David avec Tony DiNozzo;
Voir reportage cotes d’écoute ; 
Voir site CBS Facebook ;


René Homier-Roy quitte son émission matinale à Radio-Canada…

24 avril, 2013


René Homier Roy (73 ans) quittera l’animation de son émission matinale à la radio de Radio-Canada à la fin de la présente saison en juin. Il anime cette émission matinale depuis 1998. Il animera une autre émission, non identifiée, en septembre prochain. 
Marie-France Bazzo le remplacera en septembre prochain. 
À suivre… 
Photo 1: René Homier-Roy ;
Photo 2: Marie-France Bazzo ;
Photo 3: Édifice Radio-Canada Montréal ;
Voir site Radio-Canada 
Voir reportage La Presse ;


KIM THÚY – MÃN

23 avril, 2013


Par Bernard Bujold (LeStudio1.com) – 
L’auteure Kim Thúy a publié au début avril son nouveau roman Mãn. 
Un ouvrage qui occupe déjà la première place au classement hebdomadaire des ventes du livre québécois. Le roman de Kim ressemble beaucoup à son premier Ru qui avait été un succès d’exception. Les fans de Kim Thúy apprécieront ce deuxième livre car le style particulier et la forme de pensée de cette auteure sont encore une fois au rendez-vous. 
Un livre de peu de pages (153 seulement) mais dont la profondeur et la beauté du texte compensent largement pour la trop courte longueur. 
À lire! 
Photo 1:Couverture du livre Mãn et Kim Thúy ;
Voir site de l’éditeur ;