ÉLECTIONS CANADA 2015 – LA VICTOIRE DE JUSTIN TRUDEAU

20 octobre, 2015


Par Bernard Bujold- 
Selon ma vision de la vie politique, il y a deux parties dans un gouvernement, partout dans le monde. Partie 1, son élection; et partie 2, la gestion. 
J’adore la partie élection que je compare à une compétition sportive. Le défi est de prédire le gagnant! 
J’avais pressenti un gouvernement majoritaire Justin Trudeau il y a déjà deux semaines et le jour du vote, lundi 19 octobre, j’avais prédis dès 18 heures (en ligne à 19 heures 30) une majorité à 180 députés pour Justin Trudeau, 108 députés pour Stephen Harper, 50 pour Thomas Mulcair, et aucun pour Gilles Duceppe… 
Je n’ai pas gagné dans la précisions des chiffres, mais j’ai gagné dans l’ordre des chevaux! 
Est-ce que Justin Trudeau va être un bon Premier ministre? À lui de le prouver et de l’accomplir. 
Selon moi, Justin est quelqu’un qui surprend et il me fait penser à Donald Trump. 
La philosophie du nouveau Premier ministre du Canada, Justin Trudeau, rejoint directement celle du candidat à la chefferie des Républicains américains, Donald Trump. En effet, les deux préconisent de « Vaincre la peur du changement et de l’innovation par un meilleur effort ». 
On peut penser que la société actuelle est sympathique à cette philosophie et il y a gros à parier que Donald Trump sera élu Président des États-Unis faisant ainsi en sorte que la nouvelle politique nord-américaine (Canada et États-Unis) deviendra une affaire de confiance en soi! Finalement , je suis très heureux de la réélection de Ruth Ellen Brosseau. J’avais prédis sa victoire car elle est une personne vraie qui a pris au sérieux la responsabilité de député que ses électeurs lui avaient confiée. 
Félicitations à tous les candidats et candidates de l’élection 2015, gagnants et perdants, et pour le reste: À suivre… 
Photos 1: Parlement canadien;
Photos 2 et 3: Courses de chevaux sur la piste Longchamps;
Photo 4: Justin Trudeau;
Photo 5: Justin Trudeau et sa femme;
Photo 6: Ruth Ellen Brosseau, Stephen Harper, Thomas Mulcair et Gilles Duceppe;
Photo 7: Justin Trudeau et Donald Trump;
Photo 8: Bernard Bujold au bureau de vote Basilique Notre Dame Montréal;
VOIR REPORTAGE CBC;
VOIR ALBUM PHOTO ÉLECTIONS;
VOIR ALBUM PHOTOS JOUR DE VOTE;

Publicités

ÉLECTIONS CANADA 2015 – JUSTIN TRUDEAU ET UN GOUVERNEMENT MAJORITAIRE –

15 octobre, 2015


Par Bernard Bujold –
Depuis le déclenchement des actuelles élections fédérales 2015, mes intentions de vote ont favorisé, à tour de rôle, chacun des quatre chefs des grands partis. 
En effet, au départ, je favorisais Justin Trudeau que j’ai découvert en avril 2007 alors qu’il sollicitait la nomination dans Papineau. J’avais remarqué son charisme particulier et son énergie alors qu’il avait serré la main de tous les gens dans la salle (plusieurs centaines). J’ai aussi connu son père en tant que journaliste et je peux affirmer que le fils lui ressemble. Quelques semaines après le déclenchement de cette présente campagne 2015, j’ai cependant changé mon intention de vote lorsque j’ai constaté que Justin ne semblait pas performer et qu’il semblait se diriger vers une humiliante défaite… 
J’ai donc décidé de favoriser Gilles Duceppe que je trouvais courageux d’être sorti de sa retraite. J’ai beaucoup de respect pour Duceppe et ce même si je ne suis pas d’allégeance péquiste et que je ne voterai probablement jamais pour un Parti québécois dirigé par Pierre Karl Péladeau. 
Toutefois, en constatant le peu d’effet de Duceppe dans les sondages, j’ai à nouveau changé mon intention de vote pour me rallier à Thomas Mulcair qui me semblait avoir l’énergie du gagnant. J’ai toutefois été déçu lorsque je l’ai rencontré (et photographié) lors d’un ralliement à Montréal. Il ne m’apparaît pas avoir la profondeur ni le côté vrai de ses adversaires, selon mon jugement personnel bien sûr… 
C’est alors que mon intention de vote s’est tournée vers Stephen Harper. On peut dire qu’il est un politicien sévère mais il est aussi un gestionnaire sérieux. J’ai eu l’occasion de le rencontrer à quelques reprises (et de le photographier). D’ailleurs, la première fois que je l’ai rencontré c’était en mars 2004 et j’étais un militant en faveur de Bélinda Stronach qui sollicitait la direction du Parti conservateur. Bélinda avait un charisme extraordinaire mais Harper (que je croyais être le fils du joueur de hockey Terry Harper…) a défait Bélinda et il a été porté à la tête du Parti conservateur avec plus de 55 % des voix dès le premier décompte, même sans aucun charisme… 
Mais, finalement à quelques jours du 19 octobre 2015, et en constatant que mon favori Justin Trudeau a le vent dans les voiles, j’ai à nouveau changé mon intention de vote et mon choix sur le bulletin ira à son parti et son candidat. 
Aussi, puisqu’il est de bonne coutume de faire des prédictions, la mienne est que Justin pourrait surprendre et remporter un gouvernement majoritaire dans le style de Brian Mulroney en 1984. 
À suivre!
Photo 1: Élections Canada 2015;
Photo 2: Justin Trudeau, Stephen Harper, Thomas Mulcair,Gilles Duceppe;
Photo 3: Parlement du Canada;
VOIR PHOTOS JUSTIN TRUDEAU 2007;
VOIR PHOTOS JUSTIN TRUDEAU 2015;
VOIR PHOTOS THOMAS MULCAIR 2015;
VOIR PHOTOS GILLES DUCEPPE 2015;
VOIR PHOTOS STEPHEN HARPER 2008;


MARCEL AUBUT ET SON CHÂTEAU…

5 octobre, 2015


Par Bernard Bujold (LeStudio1)- 
Les agissements de Marcel Aubut sont totalement inacceptables mais personne ne pourra le remplacer au Comité Olympique et défendre aussi bien les intérêts des athlètes francophones québécois. L’homme a imposé sa vision! 
Maintenant, est ce que c’est mieux d’être moins présent au niveau sportif olympique et que les femmes soient mieux respectées? Je le crois! 
Mais pas de fou, pas de château. 
C’est profondément malheureux, mais de par mon observation et mon expérience de vie professionnelle, je peux affirmer, et de façon incontournable, que tous les grands bâtisseurs sont grands à la hauteur de leurs défauts. 
Steve Jobs, sur qui sort justement un film, était un patron désagréable au possible mais il a créé le château Apple. Ceux qui l’avaient précédé à la direction de l’entreprise avaient des comportements humains plus normaux mais Apple n’allait nul part. La folie de Steve Jobs était aussi son génie. 
Ici au Québec, tous les grands bâtisseurs les Jean Coutu, André Bérard, Alain Bouchard (Couche-Tard), et bien sûr Pierre Péladeau que j’ai côtoyé, pour n’en nommer que quelques uns, avaient ou ont encore une personnalité particulière et parfois désagréable mais elle fut aussi essentielle au succès dans la création de leur entreprise. 
Dans le cas d’Aubut, effectivement il faut faire un choix. Un bâtisseur effronté et irrespectueux comme Aubut ou un autre plus poli et gentil mais moins bâtisseur… 
C’est un choix de société mais c’est incontournable que l’on ne peut pas avoir les deux. 
Ainsi va la vie!
Photo 1: Château;
Photo 2: Marcel Aubut Stade Olympique Montréal;
Photo 3: Steve Jobs et le iPad;


L’AVENIR DE L’INTERNET EN 2015…

5 octobre, 2015


Par Bernard Bujold (LeStudio1)- 
Au début de l’Internet dans les années 1990, tout l’univers du WEB était considéré comme un espace, lequel pouvait être occupé physiquement par des sites internet plus ou moins statiques un peu comme des magasins ou des salles d’exposition. 
Aujourd’hui en 2015, l’univers Internet est devenu un espace temps ou le moment présent est l’essence même de la communication sur WEB. 
The Wall Street Journal présente une analyse précise de cette transformation. 
Photos 1 et 2: Tableau internet;
VOIR REPORTAGE THE WALL STREET JOURNAL;


PIERRE KARL PÉLADEAU ET GILLES DUCEPPE – ÉTUDES SUR L’ART ORATOIRE

4 octobre, 2015


Par Bernard Bujold (LeStudio1)- 
Le chef du Bloc québécois, Gilles Duceppe, rencontrait ses militants le samedi le 3 octobre dans le cadre de la campagne Élections Canada 2015. Gilles Duceppe était accompagné du chef du Parti québécois, Pierre Karl Péladeau qui devait le présenter aux militants. 
Je ne suis pas particulièrement un fan de PKP mais j’ai voulu constater ses qualités d’orateur, lui qui m’avait déjà affirmé ne pas être un tribun… 
Et bien, force est d’admettre qu’il a étudié car il est devenu un orateur théâtrale et qui sait soulever la foule. Il applique des trucs d’acteur et il est évident qu’il a appris la leçon d’un ou de maîtres qui lui ont enseigné.
La performance de PKP était telle qu’à un moment donné, je me suis dit que Gilles aurait des allures tristes et ennuyantes tellement son présentateur était énergique. Finalement, Duceppe a bien performé lui aussi mais dans un style plus posé et favorisant l’humour à la Yvon Deschamps. 
Voici donc une étude photographique de l’art oratoire des deux hommes politiques que sont Pierre-Karl Péladeau et Gilles Duceppe. 
Photo 1 et 2: Pierre Karl Péladeau;
Photo 3 et 4: Gilles Duceppe;
VOIR ALBUM PHOTOS


MARCEL AUBUT – LA MORT D’UN DIEU…

4 octobre, 2015


Par Bernard Bujold (leStudio1) – 
La démission définitive de Marcel Aubut de la présidence du Comité olympique canadien signifie aussi la mort d’une sorte de dieu que les anglais appelaient: « The Rainmaker ». 
Personnellement, comme la majorité des gens qui ont fréquenté, d’une façon directe ou indirecte, les cercles VIP du Québec, je savais depuis 1997 qu’il harcelait les femmes. 
Dans mon cas, c’est une artiste, vedette québécoise très connue de la télévision, qui me l’avait confié mais elle ne voulait aucunement le dévoiler publiquement… Elle en faisant cependant la confidence à son entourage et à ses amis. D’ailleurs, je connais deux autres femmes qui ont été victimes de harcèlement sexuel de la part d’un autre chef d’entreprise que Marcel Aubut et qui ne veulent aucunement raconter leur mésaventure publiquement. Elles considèrent que le stress serait trop grand de s’afficher dans les médias et elles préfèrent oublier! Ce constat est triste mais ainsi est la vie…
On peut cependant affirmer que la carrière de Marcel Aubut est terminée et que le faiseur de pluie ne fera plus de miracle, du moins pas auprès des femmes! 
Photo 1: Bernard Bujold;
Photos 2 et 3: Marcel Aubut;
VOIR REPORTAGE THE GAZETTE (DÉMISSION)
VOIR REPORTAGE ACTUALITÉ (PORTRAIT MARCEL AUBUT 2014);


MARCEL AUBUT ACCUSÉ DE HARCÈLEMENT SEXUEL…

1 octobre, 2015


Par Bernard Bujold (LeStudio1)-
Le grand patron du Comité olympique canadien Marcel Aubut est dans le même genre de situation (comportement et harcèlement sexuel) que Jian Ghomeshi avec Radio Canada sauf que son conseil d’administration ne l’appuie pas contrairement à la direction de Radio Canada qui avait longtemps défendu leur animateur vedette. 
Marcel Aubut a annoncé sa démission le temps de l’enquête.
Personnellement, je m’attendais depuis 1997 à ce genre de scandale concernant Marcel Aubut car une artiste québécoise m’avait confié son histoire personnelle à elle, une histoire similaire aux accusations actuelles que je croyais plus ou moins… 
Je dirais que plusieurs de nos leaders (plus de 50% au moins…) sont « reprochables », soit pour le sexe illicite, l’argent des comptes de dépenses, les commissions sur les contrats de service, ou le simple vol de jeans… 
Je ne suis plus vraiment dans le circuit des VIP, mais je connais encore au moins une dizaine de cas « reprochables » bien précis concernant des chefs d’entreprises ou d’organisations. Ce sont des secrets bien gardés, ou des vérités non dites. Le cas de Lise Thibault, Lieutenant Gouverneur, est le moins pire des profiteurs(ses) que je connaisse… 
La chance de plusieurs, c’est qu’ils meurent avant que le scandale éclate et l’histoire est oubliée pour l’éternité, sinon pour les autres hors-la-loi qui sont encore vivants, il y a toujours le risque que ça sorte public d’un jour à l’autre, surtout avec les médias internet modernes! 
Ce n’est qu’une question de temps, ou de chance avec la mort!
Dans le cas de Marcel Aubut, il est malchanceux car une deuxième victime l’accuse aussi de harcèlement sexuel et, selon certains observateurs qui le connaissent personnellement, ils prétendent qu’il y en aurait encore plusieurs dizaines d’autres qui ont gardé le secret jusqu’à présent… 
À suivre!
Photos1 et 2: Marcel Aubut;
Photo 3: Marcel Aubut, Lise Thibault, l’ex-bâtonnière du Québec Lu Chan  Khuong;
Photo 4: Une des victimes accusant Marcel Aubut;
Photo 5: Jian Ghomeshi;
Photo 6: Le fruit défendu…
VOIR REPORTAGE NOUVELLES ACCUSATIONS MARCEL AUBUT;
VOIR REPORTAGE THE GLOBE AND MAIL;